Mon premier Triathon – Rumilly (74)

Mon premier triathlon, mes plus grandes émotions.

Dimanche 19 Mai 2019.

Dossard 427

Après un bon petit dej, on charge les affaires et les vélos et on part direction le plan d’eau de Rumilly!
A l’arrivée on récupère nos dossards et on fait un petit tour du site (de toute façon on a largement le temps !)
Le ciel est couvert mais pas de pluie pour l’instant.
On annonce une eau à 14,4 degrés.. Punaise, ça va être sympa !
10h40: On entre dans le parc à vélos, on dépose nos affaires (je fais la connaissance d’Alexandre, club CRV Lyon, il m’aide à gonfler mes pneus. En bonnes touristes on est parties sans pompes bien évidemment (la base !).
J’accompagne Julie jusqu’au départ du L, puis je pars me préparer. Perdue, stressée « Qu’est ce que je fous là? »

𝗦𝗪𝗜𝗠 𝟭𝟰𝟬𝟬𝗺
12h15: matos prêt, combinaison enfilée, je pars m’échauffer toute stressée.
12h25: L’heure du briefing.
12h35: on se place et le départ sonne : C’EST PARTI !
Je commence par nager fort pour me dégager de la marée humaine, l’eau me paralyse, mon souffle se bloque, mais peu à peu je me concentre et prends un rythme.
2è boucle en cours, j’accélère et à l’arrivée ma montre affiche 1800m (et pas 1400m), on s’est fait rouiller!
Je sors de l’eau et go vers la zone de transition. Je tangue.
Les parents de Julie m’encouragent, ça fait chaud au coeur💓
Séchage express, je me change vite (ça CAILLE !), prends mon vélo et GO !

𝗕𝗜𝗞𝗘 𝟯𝟳𝗸𝗺 𝟲𝟬𝟬𝗗+
J’enfourche et attaque la 1ère montée
K10: La pluie commence à tomber!
J’évolue sur le joli parcours du Semnoz sous une pluie torrentielle en essayant d’optimiser mon énergie, garder une vitesse constante en montée et rapide en descente, en veillant à ne pas glisser en novice que je suis (avec déjà quelques chutes mémorables à mon actif! Au plus grandes frayeurs de mes parents)
Quelles conditions météo! Mais bon, ça donne du piquant au challenge⚡️
K25: Focus, j’accélère. Je me souviendrai toujours de ce moment-là, parce que c’est à cet instant précis que j’ai réalisé. Je me mets à pleurer, sans rien pouvoir contrôler… L’émotion, les quelques images que j’ai en tête, les personnes à qui je pense au plus profond de moi. C’est le début de quelque chose et je réalise.
K37:Je rejoins la zone de transition, j’enchaîne sur la course

𝗥𝗨𝗡 𝟵𝗸𝗺
Je pars tranquille, ça commence à tirer fort côté genoux droit. Et oui, le fameux ! Les mollets sont aussi dans le dur.
K3: J’entends le papa de Julie « Allez Margot les baskets tu connais! »
K5: j’accélère un peu et j’attaque la 2ème boucle.

L’ arrivée
Je franchi la ligne d’arrivée après 3h29 d’efforts, de plaisir, de sensations fortes, d’émotions.
« P***** JE L’AI FAIT! »
Grand sourire, larmes aux yeux, je repense à ce semblant de « prépa » que j’ai fait, à ma manière. Je repense à ces jours où j’ai douté, à ces jours où je pensais ne pas en être capable, au stress et la peur que j’ai ressentis, ce qui m’a amenée ici!
Un grand moment d’émotions et de dépassement.

1800m 34’36 – 37km 1h46- 9km 1h

Vous savez quoi ? J’ai tellement vécu, oui vécu, je me suis sentie vivante comme presque jamais je ne l’avais été.

Ca a été un vrai coup de foudre avec le triathon et j’ai voulu recommencer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :